04/08/2010

De la peine

J'avais espéré ne plus ressentir cette peine, cette douleur sourde, ce vide au creux de moi. Et pourtant c'est arrivé. Je sens si mal, il me manque tant. Moi qui ai les larmes pourtant difficiles à venir, je les sens toutes prêtes à exploser, je les ai senti cette nuit blotti contre un oreiller en guise de réconfort ... J'ai mal mais je n'y peux rien, je l'aime

07:39 Écrit par Ludo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.