07/08/2008

Prisonnier

Prisonnier de cette cage immense

Je sens m’envahir la démence

Je voudrai qu’on m’en délivre

Pour que je puisse enfin vivre

Je tourne en rond sans rien voir

Rongé par tant de désespoir

Que vienne la douce délivrance

De cette peine tellement intense

15:05 Écrit par Ludo dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.