13/07/2008

Sans lumière

Pourquoi fuir cette zone d’ombre

Si douce, si calme et si sombre

Rien ne trouble cette opaque sérénité

Dans ce monde rempli d’inhospitalité

La porte s’est doucement refermée

Avec derrière elle un être inanimé

La lumière s’est faite chasser par la pénombre

Me laissant si seul et froid sous les décombres

20:42 Écrit par Ludo dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.