25/06/2013

Dis, que deviendras-tu ?

Le 18 mars 2006, ce fut ma toute première fois … ma première publication sur ce blog.

J’ouvrai mon jardin secret à vos commentaires et vos pensées. J’avais pris soin de le nourrir régulièrement, afin qu’il y pousse de jolies fleurs à lire et à méditer.

Un jardin à la française, bien taillé, bien cisaillé.

Mes mots s’y sont épanouis en même temps que moi, au rythme des saisons. Mon jardin était vert et fleuri.

Puis le temps a passé, l’eau qui l’abreuvait s’est tarie et les fleurs ont dépéri. On en devine encore les contours de mon beau jardin mais plus rien n’y pousse.

La paresse, la lassitude ont eu raison de lui. Pourtant il est toujours là, vestige de mes émotions passées, témoin de mes traversées … je ne peux me résoudre à tout raser, j’y ai passé tellement de temps …

A-t-il mérité de disparaitre, lui qui m’a tant apporté ?

C’est sur cette question que je vais m’endormir, la nuit porte conseil parait-il …

23:30 Écrit par Ludo dans Mon journal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/10/2011

L'hiver arrive

Une brise a fait s’envoler

Un voile tout juste déposé

Sur son cœur encore meurtri

Par la perte de son ami

Son souffle a fait geler

Une larme qui avait perlé

Sur son visage déjà pâli

Par le manque d’envie

19:45 Écrit par Ludo dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/10/2011

Une nuit de plus

Ses nuits n’ont plus d’éclats

Son lit est vide et froid

Il ne dort qu’avec sa solitude

Hors de toute béatitude

Son cœur est au fond d’un puits

Personne ne pense à lui

Dans son sommeil il pleure

Au fond de lui il meurt

22:08 Écrit par Ludo dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/06/2011

Je ne comprends pas ...

Je ne comprends pas pourquoi il serait refusé le droit de se marier aux Homosexuels. Il ne s’agit pas d’autoriser un crime, un acte violent ou pire encore, mais seulement de permettre à deux personnes qui s’aiment de se marier.

Dans un pays où il est écrit en lettres majuscules sur les façades des établissements publics « LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE », on interdit le mariage aux homosexuels … où sont passées la liberté, l’égalité et la fraternité ?

Je ne pense personnellement pas au mariage, peut être parce que j’en ai fait le deuil depuis longtemps … mais je trouve injuste que ce simple droit, ce moment de bonheur, soit refusé à ceux qui le veulent.

Cette question est devenue politique, alors les questions d’amour ne devraient pas l’être, de quels droits des hommes et des femmes imposeraient leurs visions de la vie à d’autres ? Ils ne me semblent pas que les homosexuels aient jamais demandé à ce que le mariage hétéro soit interdit !!! Encore il est simplement question d’égalité devant le bonheur.

Nous avons un président divorcé, remarié, avec des enfants de ces différentes unions et un futur enfant en route … et il nous refuse le droit au mariage … il se dit l’homme des réformes, du changement et refuse un simple « oui, je le veux » !!!

Il veut que la France retrouve sa place de leader européen, combien de pays européens ont déjà légalisé le mariage gay ????

Il est toujours triste de voir q'une poignée de gens gâchent la vie d'autres personnes...

08:07 Écrit par Ludo dans Mon journal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/02/2011

Une bonne résolution ...

Ce n'est pas la trentaine qui aura ma peau ... donc direction chez Decathlon et achat d'haltère et appareil pour abbdos !!! J'ai bien l'intention de rester en forme et de prendre un peu de muscle. C'est important que je me sente bien dans ma peau, et j'ai aussi envie de plaire en plus à mon chéri bien qu'il ne m'ait rien demandé ... Les appareils sont là et la force est en moi !!! Alors c'est parti et rendez-vous bientôt avec des abdos bétons ;-)

08:13 Écrit par Ludo dans Mon journal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/02/2011

...

L'amour est un long fleuve tranquille ... entre deux zones de turbulences !

07:52 Écrit par Ludo dans Pensée d'un jour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/01/2011

En alternance

Le jour s’enfuit

Lorsqu’arrive la nuit

La vie s’endort

Quand survient la mort

A chaque début il y a une fin

Rien ne reste mais tout devient

Le monde n’est qu’alternance

Au bonheur succède la souffrance

07:45 Écrit par Ludo dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |